fbpx
Le CoQ10 et les statines : définition, spécificités et effets

Le CoQ10 et les statines : définition, spécificités et effets

Savez-vous ce que sont les statines ? Il s’agit de médicaments souvent donnés afin de baisser le taux de cholestérol. Cependant, ces derniers sont aussi considérés comme un réel facteur de danger pour les problèmes coronariens. En outre, sachez également que les statines sont extrêmement efficaces dans le but de baisser le taux de cholestérol, mais nous savons aussi que leur utilisation à long terme peut engendrer une multitude d’effets secondaires chez pas mal de personnes. D’ailleurs, certains des effets secondaires sont considérés comme étant engendrés par un manque en CoQ10.

Les satines diminuent les réserves de CoQ10 (ainsi que d’autres molécules bioactives)

Sachez que tout cela est en lien avec la façon dont les statines agissent pour baisser le taux de cholestérol. Les statines stoppent la production de ce que l’on appelle le HMG Co-A réductase. Il s’agit d’un enzyme dont la mission est tout simplement la synthèse du cholestérol via le mévalonate. Il faut savoir que cette voie enzymatique assez complexe engendre du cholestérol, mais elle offre aussi la possibilité de bénéficier de la synthèse de divers molécules essentielles. Voici un listing de ces dernières : la vitamine D, les sélénoprotéines, les hormones du stress, les hormones sexuelles ainsi que le coenzyme Q10, aussi réputé sous la dénomination de ubiquinone.

En prohibant l’enzyme présente dans la conception de cholestérol, sachez que les statines interfèrent de façon directe avec la conception d’une variété d’autres molécules bioactives impliquées dans l’accomplissement de différents processus cellulaires. Ces derniers sont nécessaires à une santé sans failles et optimale mais également à un excellent fonctionnement de l’organisme. En outre, signalons également que l’intrusion des statines touche votre santé de plus d’une façon.

Le CoQ10 : c’est quoi et pourquoi c’est important ?

Pour faire simple, le CoQ10 est une élément semblable à une vitamine. Ce dernier est conçu de façon naturelle par l’organisme et est présent dans la totalité des cellules. Il a deux fonctions majeures dans le corps. La première est qu’il s’agit d’un ingrédient primordial pour ce qui est du processus de production d’énergie (ATP) au niveau des mitochondries. La seconde est qu’il s’agit d’un antioxydant puissant, offrant la possibilité de protéger de manière efficace des structures cellulaires essentielles comme, par exemple, tous les éléments suivants : l’ADN, les  protéines et les lipides, afin de faire face aux dégradations oxydatifs engendrés par les radicaux libres.

En outre, notons aussi que la totalité des cellules du corps humain ont besoin de très grandes quantités d’énergie dans le seul et unique but d’accomplir leurs nombreuses fonctions. Ainsi, cela passe notamment par la reproduction, la réparation, la détoxification ainsi que la lutte contre les maladies et les infections. Même si chaque cellule de l’organisme dépend du CoQ10 pour ce qui est de son apport énergétique, sa présence s’avère être plus conséquente dans les tissus où la consommation énergétique est nettement plus grande, tels que par exemple les muscles cardiaques ainsi que squelettiques. C’est pourquoi, même une moindre baisse du taux de CoQ10 peut engendrer divers effets secondaires nets dans les muscles mais également dans le cœur.

Quel est l’effet d’un moindre taux de CoQ10 sur les différentes fonctions musculaires ?

Divers individus se servant des statines se sont plaints la plupart du temps de problèmes musculaires, ainsi que de douleurs articulaires. Une étude datant de 2013, apparue dans JAMA Internal Medicine, a signifié que ces différents effets pourraient être la cause directe d’un « effet inhibiteur de la synthèse du coenzyme Q10, de la synthèse de sélénoprotéine et de la chaîne respiratoire mitochondriale ».

En outre, vous devez savoir que les statines peuvent aussi engendrer un souci de santé rare mais qui peut se révéler potentiellement mortel. Ce dernier est nommé rhabdomyolyse quand il y a une multitude de dégradations musculaires. Ce souci de santé se manifeste par la désintégration rapide des fibres musculaires dégradées ainsi que de la libération de myoglobine (qui est tout simplement un genre de protéine) présent dans le sang. Sachez également que la myoglobine engendre des soucis rénaux et peut même quelquefois provoquer de l’insuffisance rénale. Au final, est-ce que les différents suppléments de CoQ10 peuvent aider ? Diverses études concluent que les suppléments de CoQ10 peuvent baisser les symptômes de la myalgie (qui est une douleur musculaire) mais également les symptômes musculaires légers à moyens en lien avec l’utilisation de statines.

L’effet d’un taux moindre de CoQ10 sur les fonctions cardiaques

Le CoQ10 a un rôle primordial pour ce qui est de la santé cardiaque. Effectivement, le cœur est l’organe de l’organisme consommant le plus d’énergie. Ce dernier doit pouvoir profiter d’un taux adéquat de CoQ10 pour effectuer ses fonctions de façon efficace. Quand le muscle cardiaque se retrouve sans CoQ10 durant une grande période, il s’affaiblit logiquement. De cette façon, il ne peut plus pomper une quantité suffisante de sang. Dans ce cas, l’insuffisance cardiaque arrive.

Le CoQ10 permet de soutenir la santé cardiaque en luttant et surtout en prévenant l’oxydation du cholestérol LDL. En outre, sachez que les particules de LDL, quand elles se retrouvent tout simplement oxydées, engendrent l’inflammation des artères mais également de l’athérosclérose ainsi que la conception de plaques dans les artères, qui est un grand danger en cas de soucis cardiaques ou d’AVC. Un manque en CoQ10 peut occasionner des insuffisances cardiaques, des hausses de tension artérielle, des problèmes endothéliaux ou encore des angines. En 2015, une étude a offert diverses explications. Elle explique que les statines seraient à l’origine de la calcification artérielle et qu’elles auraient une action en tant que toxines mitochondriales. Ainsi, de cette façon, les différentes fonctions musculaires sont altérées dans le cœur ainsi que dans les vaisseaux sanguins, en baissant les réserves de coenzyme Q10 et d’ »hème A ». De cette manière, la génération d’ATP se retrouve nettement altérée.

En outre, il faut savoir que beaucoup de données affirment que la supplémentation en CoQ10 se révèle être une thérapie positive pour ce qui est de l’insuffisance cardiaque, l’angine ainsi que la haute tension artérielle. Cette dernière est aussi considérée comme un facteur de baisse du danger de crises cardiaques subséquentes et protégeant efficacement le cœur durant les chirurgies cardiaques.

Quelle est la finalité de donner des médicaments stoppant la conception de CoQ10, qui est comme vous l’avez compris, la molécule nécessaire à un bon fonctionnement du cœur ? Il n’y a pas de réelles données fiables et pertinentes dévoilant que la baisse du taux de cholestérol aurait un effet de diminution du danger de soucis cardiaques. À contrario, la science dit que les statines ne sont pas efficaces pour la baisse du danger de crises cardiaque chez beaucoup de personnes. Ces différentes médicaments, à cause de leurs divers effets inhibiteurs sur la synthèse d’autres molécules essentiels outre le CoQ10, engendrent différents effets secondaires chez les personnes, comme par exemple : la dégradation de mémoire, le déclin cognitif, le diabète ainsi que les cataractes.

Tandis que les professionnels travaillent dans le but de totalement démystifier la fonction du cholestérol dans les crises cardiaques ainsi que les AVC, je vous recommande vivement d’utiliser des suppléments de CoQ10 hautement qualitatif afin de baisser les dangers en lien avec les statines.

Acheter du coenzyme Q10 sur Amazon (lien non-sponsorisé)

Quelles références ont été utilisées afin de rédiger cet article ?

Voici un listing des différents références qui ont été utilisées pour la rédaction de cet article :

La première source utilisée est « Mansi et al. Statins and Musculoskeletal Conditions, Arthropathies, and Injuries. JAMA Internal Medicine. ». La deuxième source utilisée pour cet article est « Caso G et al. Effect of coenzyme q10 on myopathic symptoms in patients treated with statins » du American Journal of Cardiology en 2007. La troisième source utilisée est Skarlovnik est « Coenzyme Q10 Supplementation Decreases Statin-Related Mild-to-Moderate Muscle Symptoms: A Randomized Clinical Study » du Medical Science Monitor en 2014. La quatrième est Okuyama est « Statins stimulate atherosclerosis and heart failure: pharmacological mechanisms. Expert Rev Clin Pharmacol » apparu en 2015.

La cinquième source est Mortensen SA est « The effect of coenzyme Q10 on morbidity and mortality in chronic heart failure: results from Q-SYMBIO: a randomized double-blind trial » apparu en 2014. La sixième source utilisée pour cet article est « DiNicolantonio et al. Coenzyme Q10 for the treatment of heart failure: a review of the literature. Open Heart » sorti en 2015. La septième est « Rosenfeldt et al. Coenzyme Q10 in the treatment of hypertension: a meta-analysis of the clinical trials » Journal of Human Hypertension, apparu en 2007. La huitième source pour cet article est « Singh et al.  Effect of coenzyme Q10 on risk of atherosclerosis in patients with recent myocardial infarction. Molecular and Cellular Biochemistry », apparu en 2003. Et enfin, la dernière source utilisée pour la rédaction de cet article est « Frutos et al.  Prophylactic treatment with coenzyme Q10 in patients undergoing cardiac surgery: could an antioxidant reduce complications? A systematic review and meta-analysis. Interactive Cardiovascular and Thoracic Surgery » datant de 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *