fbpx
Perte de cheveux saisonnière, comment prévenir la perte de cheveux au printemps ?

Perte de cheveux saisonnière, comment prévenir la perte de cheveux au printemps ?

Vous êtes peut-être un peu inquiet si vous mesurez les changements saisonniers non pas par le changement de l’environnement, mais par la quantité de cheveux que vous commencez à perdre… La chute de cheveux saisonnière, en particulier à l’automne et au printemps, est une réponse naturelle aux changements saisonniers et est réversible dans la plupart des cas avec de simples soins.

Comprendre la pousse des cheveux

Afin de comprendre la chute saisonnière des cheveux, il est important de comprendre comment les cheveux poussent naturellement et dans quelle mesure la chute est normale.

Un cuir chevelu humain est composé de nombreux follicules pileux. Un follicule pileux assure l’ancrage de chaque cheveu sur la peau, et à la base de chaque follicule pileux se trouve un bulbe pileux. Les vaisseaux sanguins sont reliés à ces bulbes qui les nourrissent de tous les nutriments et suppléments nécessaires à la croissance et à la structure des cheveux. Un follicule pileux subit trois phases dans son cycle de vie : croissance, transition et repos. La phase de repos est le moment où le follicule pileux se débarrasse des cheveux de soutien et devient dormant pendant deux à douze mois après quoi le cycle se répète.

À n’importe quel moment, 90-95% des follicules sont au stade de croissance où ils grandissent continuellement, tandis que les follicules restants sont au stade de repos. La phase de repos, entre quelques semaines et quelques mois, se traduit principalement par une perte de 50 à 100 cheveux par jour, ce qui est une condition normale. Mais la chute des cheveux au printemps ou à l’automne est plus importante car on pense qu’elle prolonge le repos des cheveux à des degrés plus importants, contribuant ainsi à plus de chutes de cheveux par jour que la normale.

Principales causes de la chute saisonnière des cheveux

La lumière du jour

L’été et le printemps sont les périodes où vous vous exposez au soleil plus que jamais durant toute l’année. Une plus grande exposition au soleil entraîne une diminution de la production de mélatonine par l’organisme. La glande pinéale produit de la mélatonine, dont la synthèse et la libération sont déclenchées par l’obscurité. En plus de réguler les habitudes de sommeil, la mélatonine a des propriétés antioxydantes qui aident à faire repousser les cheveux ou à ralentir la chute des cheveux. La mélatonine a aussi des propriétés pour guérir les dommages causés aux follicules pileux. Moins de mélatonine produite par le corps signifie donc que les follicules pileux restent dans leur état naturel de mue (phase de repos) pendant plus longtemps que d’habitude, ce qui entraîne une perte de cheveux plus importante.

Taux de testostérone

La testostérone, que l’on croit souvent être une hormone masculine, existe aussi bien chez les hommes que chez les femmes. La chute saisonnière des cheveux est un effet des niveaux plus élevés de production de testostérone par l’organisme, surtout au printemps et en automne. La testostérone dans le corps est convertie par une enzyme en DHT (dihydrotestostérone). Les follicules pileux humains sont sensibles à la DHT, et lorsque le corps convertit la testostérone en DHT, le résultat est un rétrécissement des follicules pileux causant des cheveux plus courts et plus fins jusqu’à ce que la croissance des cheveux cesse complètement.

Médicaments

Certains médicaments sont connus pour pousser plus de poils de leur stade de croissance au stade de repos plus rapidement. Certains des médicaments les plus courants liés à l’apparition de cette maladie sont : Rétanoïdes utilisés pour le traitement de l’acné, bêta-bloquants, antidépresseurs, anticoagulants et certains médicaments non stéroïdiens.

Stress

Le stress est l’ennemi le plus commun et le plus rigoureux des cheveux. Bien sûr, le stress n’est pas dicté par une saison en particulier, mais l’effet du stress pendant ou juste avant le printemps ou l’automne est pire pour les cheveux et entraîne une perte de cheveux plus importante que d’habitude. Plus de stress pendant ces saisons amène le corps à pousser son système immunitaire à surmener, ce qui peut amener l’organisme d’auto-défense du système, les globules blancs, à attaquer les propres follicules pileux du corps. L’affaiblissement des follicules pileux entraîne une perte de cheveux accrue.

Lutte et traitements pour la chute des cheveux saisonnières

Bien que la chute des cheveux saisonnière soit liée au conditionnement naturel de l’organisme, rajeunissement de la pousse des cheveux, il est possible d’adopter certaines mesures afin de la freiner un peu :

  • Pratiquer une activité physique régulière, comme le yoga, et avoir de bonnes habitudes de sommeil peut s’avérer être l’un des meilleurs traitements de chute de cheveux.
  • S’assurer d’un taux de fer suffisant dans le corps, via l’alimentation ou une supplémentation. Répondre aux besoins en fer de votre organisme peut favoriser la croissance des cheuveux. Ainsi, n’hésitez pas à vous jeter sur les légumes à feuilles vertes comme les épinards, sur la viande rouge ou encore le jaune d’œuf, qui sont de riches sources alimentaires de fer.
  • Surveiller les doses médicamenteuses qui peuvent être trop fortes, avec les conseils de votre médecin, pour inhiber la perte de cheveux.
  • Se supplémenter en mélatonine, prescrite par le médecin, qui peuvent être pris par voie orale ou par injection, afin de compléter les insuffisances en été ou en automne.

Conclusion

En gros, la chute saisonnière des cheveux est un phénomène naturel du corps, il ne faut donc pas vous inquiéter. Cependant, si vous avez ou une perte plus importante au printemps, à l’automne ou à toute autre saison, que les années précédentes, il est fortement recommandé de vous supplémenter. Dans les cas extrêmes, où vos cheveux seraient extrêmement clairsemés, il est important de consulter votre médecin car il se peut que vous ne soyez pas au courant d’autres problèmes sous-jacents à la chute de cheveux.

Acheter des compléments alimentaires cheveux sur Amazon (lien non-sponsorisé)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *